La philosophie d'Endorphine : le Bonheur du Bien-être.

1. Tendance à se laisser guider par son intuition personnelle plutôt que d'agir sous la pression des peurs, des idées reçues et des conditionnements du passé

2. Manque total d'intérêt pour juger les autres, se juger soi-même et s'intéresser à tout ce qui engendre des conflits

3. Perte complète de la capacité à se faire du souci

4. Plaisir constant à apprécier les choses et les êtres tels qu'ils sont, ce qui entraîne la disparition de l'habitude de vouloir changer les autres

5. Désir intense de se transformer soi-même pour gérer positivement ses pensées, ses émotions, son corps physique, sa vie matérielle, son environnement afin de développer sans cesse ses potentiels de santé, de créativité et d'amour

6. Sourire répété, ce sourire qui dit « Merci » et donne un sentiment d'unité et d'harmonie avec tout ce qui vit

7. Ouverture sans cesse croissante à l'esprit d'enfance, à la simplicité, au rire et à la gaieté

8. Moments de plus en plus fréquents de communication consciente avec son âme, ce qui donne un sentiment très agréable de plénitude et de bonheur

9. Plaisir de se comporter en « guérisseur » qui apporte joie et lumière plutôt qu'en critique ou en indifférent

10. Capacité à vivre seul, en couple, en famille et en société dans la fluidité et l'égalité, sans jouer ni les victimes, ni les bourreaux, ni les sauveurs

11. Sentiment de se sentir responsable et heureux d'offrir au monde ses rêves d'un futur abondant, harmonieux et pacifique

12. Acceptation totale de sa présence sur Terre et volonté de choisir à chaque instant, le beau, le bon, le vrai, le vivant.

Retour en haut de page

La philosophie d'Endorphine